Sharing is caring!

En 24 ans de protection animale, ils n’ont jamais vu un pareil cas de maltraitance…

« Animaux en péril asbl » est une association située en Belgique. Créée en 1983, elle sauve, héberge et assure les soins d’animaux de ferme maltraités et errants. Le 22 mars 2017, elle reçoit un appel de l’UBEAW (Unité Bien-Être Animal de Wallonie). Un cheval et un poney sont dans un état de négligence critique et nécessite une intervention. L’état du poney est assez incroyable. 

Poney1

Enfermés dans des boxes crasseux, et sombres

Les équidés vivaient reclus dans des abris transformés en boxes de fortune, à l’abri des regards. Ils y étaient enfermés, et de ce qu’en dit le propriétaire, n’en sont pas sortit depuis 3 mois. L’hygiène y était déplorable : Le fumier s’y était tellement accumulé qu’il dépassait les 60 centimètres, si bien que la tête du cheval tapait contre le toit. Les équidés étaient souillés de crottins, des sabots jusqu’à la pointe des oreilles. Leur état de santé n’était guère mieux : Ils souffraient d’une maigreur extrême, le poney ne faisant que 70 kg – Leur indice corporel était de (1) sur (5) ;  (1) signifie que le cheval est très maigre, (5) indique que le cheval est obèse – et leurs pelages étaient rempli de poux et d’insectes qui rongeaient leur peau.

Poney2

Du jamais vu en 24 ans de protection animale

Si l’état des sabots des deux malheureux animaux étaient déjà désastreux, le pire était pour le petit poney qui souffrait d’une masse de corne incroyablement longue qui ondulaient sur elle-même, ressemblant à des cornes de bélier. Le poney, déjà faible et amaigrit, devait porter de lourds boulet aux pattes.

« Nous n’en sommes pas à notre première intervention. Nous avons vu notre lot de pieds non entretenus et démesurés avec parfois des rotations de 180°, mais les 540° (un tour et demi) en spirale que nous contemplons ici représentent une navrante première en 24 ans de carrière. La contrainte pour le poney serait celle éprouvée par un petit enfant portant jour et nuit des bottines de sécurité pour adultes alourdies de boue. » 

Poney3

Le rapport vétérinaire qui en dit long…

L’état de santé des deux chevaux a été passé au crible par le vétérinaire passé étudier les deux victimes à l’association. Il en redresse un constat accablant :

Le poney hongre de plus ou moins 18 ans, non identifié, de robe alezane, présente :

  • des pieds dits « chinois » de taille démesurée. Il faut environ 10 ans sans aucun parage et une vie au box en continu sur fumier pour arriver à un tel résultat
  • des articulations déformées
  • un pelage couvert de poux
  • une queue trop longue qui couvre le sol sur environ 30 cm
  • un état cachectique (1/5 d’indice corporel)

Poney4

Le casse-tête du Maréchal Ferrant

Les sabots du poney étant mal entretenus depuis des années, son aplombs en a payé les conséquences : Devant perpétuellement adopter une position déséquilibrée pour limiter sa souffrance et tenir debout, il a finit par déformer ses articulations et la tenue de son corps.

Le maréchal ferrant a été stupéfait en découvrant l’état des sabot des équidés, et plus spécialement, ceux du poney. Il enleva les plus grosses parties de la corne mais ne corrigea pas ses aplombs pour une bonne raison : Les réparer maintenant risquait de faire endurer au petit poney des douleurs supplémentaires. Ainsi, il valait mieux le faire de manière progressive, afin que Polly – Le nouveau nom donné à notre ami – puisse s’y habituer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Résultats !

Poney5

Avec beaucoup de soins et d’amour, nous avons bon espoir que ce petit cœur puisse couler des jours heureux !

Source textuelle : http://www.animauxenperil.be/pages/news/
Source des images : https://www.facebook.com/pg/AnimauxEnPeril.asbl/photos/
%d blogueurs aiment cette page :